Voir la webcam

Patrimoine culturel


Eglise

Le 20 mars 1487, Mgr Potin évêque suffragant de Besançon, sacra l’église de Foncine le haut sous le titre de Saint Léger et la déclara fille de Sirod (c’est-à-dire dépendante de la paroisse de Sirod). Depuis cette date 1487, l’église de Foncine le haut jouit de tous les privilèges honorifiques d’une paroisse baptistère, cimetière, eucharistie et onction.
Dans l’église de Foncine le haut, il ne faut pas oublier de signaler la chaire qui est particulièrement remarquable elle vient, dit-on de l’abbaye de Bonlieu où elle fut achetée durant la révolution de 1789.


Chapelle des Ruines

En 1659 les habitants du hameau des Ruines demandèrent à l’archevêque de Besançon la permission de remplacer l’oratoire existant, par une chapelle.
L’autorisation fut accordée en 1925. Elle fut bénite solennellement le 10 novembre 1759. Cette chapelle  est dédiée à Saint François de Sales (il est possible qu’à son passage les 23 et 24 novembre 1609, il y ait célébré) et à Saint Laurent.
Oratoire de Saint Roch
Il a été  construit vers 1636 alors que la peste recommençait ses ravages. Situé sur le chemin qui reliait autrefois les 2 Foncine. Tout au début du siècle, on y célébrait une messe chaque année.

 

L’oratoire de Saint Joseph

Il a été érigé en 1675 par les ouvriers du bois qui étaient groupés dans la confrérie de Saint Joseph, existante depuis 1712.

 

Oratoire de Saint Claude

Dédié à Saint Claude au hameau de sur la Côte lequel remonte à 1680.

L’oratoire de Combe-David

La légende précise que les « Fonsseniers » fuyant les suédois en 1639 cherchèrent refuge dans le Mont-Noir et qu’en reconnaissance, ils érigèrent l’oratoire de Combe-David.

Le Sacré-cœur

Edifié en 1899, sur un emplacement judicieusement choisi, un monument de 7 mètres de hauteur, surmonté d’une statue du Christ étendant les bras sur le pays. Cette construction originale a été réalisée avec des pierres percées de trous de mille formes trouvées dans la karstique du secteur.

 


Le menhir et le pont romain

A la Chevry sur la rive droite de la Saine on trouve un bloc de rocher tout à fait isolé, il est brut et posé debout comme les peulvans, grossier monolithe obélisque brut.
Le vieux pont romain de la Chevry enjambe la rivière.

 

La roche fendue

Fait partie des curiosités naturelles de Foncine
Dans les strates horizontales, on aperçoit quelques bancs de calcaires blancs durs et une importante accumulation de marnes bleutées. L’érosion à dégagé une coupe de plus de 100 mètres de hauteur.